Ou « pourquoi est ce que tu devrais passer plus d’une heure dans ce quartier? »

Ça y est! Tu as acheté tes petites chaussures de marche, ton sac à dos Dora l’exploratrice, et tu es fin prêt(e) à sillonner Lyon, à marcher sur les pas des canuts, à traverser milles et unes traboules, à arpenter les parcs à la recherche de la meilleure photo de Lyon vu d’en haut, de la plus jolie fleur, du Lyonnais le plus sympa qui t’aidera quand tu te seras perdu(e). (C’était une très longue phrase mais c’était important de te faire rêver dès le départ, tu comprends?).

« Mais du coup, j’y fais quoi moi à Lyon? » m’interroges-tu, inquiet.

« Mais mon ami(e), des milliers de choses! » te réponds-je, rassurante.

Qu’est ce qu’il y a à voir? et à ne pas voir, surtout? Où est le cool?

Ici, maintenant, tout de suite, je vais te parler du quartier du bas des pentes de Lyon. Cependant, si tu recherches ce qu’il y a à voir sur un week-end, je te conseille de lire plutôt cet article: Que faire à Lyon sur un week-end?

Le 1er arrondissement. 

Je vais pas te mentir: je peux en parler pendant des heures. C’est mon quartier préféré de Lyon. Et c’est pas parce que j’y habite, mais un peu quand même. On peut le diviser en 2 quartiers: le bas des pentes et le quartier des pentes. Aussi simple et réducteur que ça.

Le bas des pentes correspond à toute la partie entre le rhône et la saône qui part du pont morand, duquel tu as une jolie vue sur l’Opéra, au pont de la feuillée (une des plus jolies vues de Lyon selon moi).

Et là, BIM, sous tes yeux ébahis, une très belle carte du bas des pentes. Ce n’est pas ma nièce de 6 ans qui l’a réalisée (tout d’abord parce que je n’ai pas de nièce), mais c’est bien moi, l’artiste, la vraie.

bas des pentes

Les endroits à voir:

  1. L’opéra de Lyon. Tout est dans le titre. C’est beau, ça sent bon le sable chaud. Vas-y.
  2. La place des Terreaux. Je recommande d’y venir la journée ET le soir, car les lumières y sont magnifiques. L’été, tu remarqueras que de la fumée sort des naseaux des chevaux de la fontaine, et c’est super cool.
  3. Le petit parc du musée des beaux arts. C’est le parc des gens intelligents, et c’est magnifique.
  4. La vue du pont de la feuillée sur les quais de saône. Les immeubles de toutes les couleurs, la Saône qui passe au milieu avec ses quais d’où l’on peut faire une jolie balade … on a l’impression d’être ailleurs. On se promène parmi les artistes venus dessiner, peindre, chanter ou boire du rosé et des bières.
  5. La petite passerelle Saint-Vincent d’où on peut avoir une très belle vue sur le quartier d’en face, Saint-Paul.
  6. La fresque des Lyonnais. Ben ouais, tu peux pas passer à côté sans t’y arrêter. Toutes nos stars Lyonnaises y sont: Bernard Pivot, Paul Bocuse, Saint-Exupéry, Les bro’ Lumières, d’autres saints et quelques femmes aussi. Promis!

Les adresses à tester:

En vert et en A, tu trouveras un petit coin pour manger un bout: le café 203 et les fils à maman sont des valeurs sûres. Imaginons que les 2 soient archi pleins et que tu ne puisses t’y sustenter, n’aie crainte: il y en a plein d’autres autour.

En B, tu trouveras la rue de la soif Lyonnaise qui n’est autre que la rue sainte-catherine! Votre auteur dévouée n’est pas particulièrement fan de celle-ci, qui peut être parfois un peu dangereuse pour les aventuriers à partir d’une certaine heure. Ceci dit, si tu te sens l’âme d’un pirate sans peur et sans reproche, nous te recommanderons la taverne du perroquet bourré (attention à l’autoroute du rhum, elle est dangereuse et glissante).

En C, un autre coin pour trouver un chouette restaurant. Attention, ici on fait dans le raffiné. On vient pas parler du dernier concert de Johnny par là. On mange au potager des halles ou autres restaurants de la rue.

En D, la place Sathonay. La place Satho’, pour les intimes. Il s’agit d’une des rares places de la presqu’île où l’on a l’impression d’être dans un petit village loin de l’agitation de la grande ville. Si je devais faire un schéma, je dirais que c’est un petit terrain de pétanque sympathique entouré de bars. Poétique, n’est ce pas? La terrasse du dam’s pub est agréable les soirs d’été, contrairement à ce qui peut être dit sur le lien yelp, d’ailleurs. De la place Satho, on peut s’aventurer sur la très mignonne place Fernand Rey.

Il n’y a pas de E, mais si jamais tu souhaites finir la soirée dans les alentours du quartier, je peux te conseiller 2-3 trucs. Notamment se perdre dans les pentes de la croix-rousse à la recherche du terrier du lapin blanc ou du biniou. Ou bien traverser le pont de la feuillée et aller boire une bière à la mi graine, direction place saint-paul, ou quelques verres de vin à la cave des voyageurs. Et finir la soirée, lorsqu’une petite fringale liée aux abus d’alcool à l’envie de manger encore plus lyonnais se pointera, à l’institution lyonnaise la gratinée. Un restaurant ouvert TOUTE LA NUIT! Je t’entends déjà crier YOUPI! C’est bien, tu fais des rimes. Bravo.

C’est tout ce que j’ai à dire, pour le moment, sur le quartier des terreaux/bas des pentes. Comme tu as pu le remarquer allègrement, cet article n’est pas sponsorisé par wikipedia, le petit paumé, et yelp. Si tu as des choses à ajouter, n’hésite pas à le faire savoir en commentaires.

Amuse toi bien!