Ou « comment envisager sa mort de manière positive? »

C’est cool le chômage. C’est cool parce que tu as beaucoup de temps pour toi. Du temps pour réfléchir, créer, analyser, découvrir, penser. Penser à tout ce que tu as pu faire jusqu’à présent, et tout ce qu’il te reste à faire. Et c’est là où le paradoxe du chômage intervient: ouais, t’as du temps. Mais de l’argent, t’en as? Ben non. Ou du moins, moins qu’avant. Alors qu’est ce que tu fais dans ces cas là?

Ben tu fais une liste.

Une liste sur quoi m’interroges tu? Une liste de tous les trucs que tu veux voir et faire avant de mourir.

Liste des trucs que je veux faire et voir avant de mourir:

  1. Aller en Alaska et dire bonjour à un ours.
  2. Rencontrer un chaman dans le désert et découvrir -grâce à lui- pourquoi est ce que j’ai peur de ma propre ombre.
  3. Faire une retraite de silence dans l’ashram de Bangalore de l’Art de vivre.
  4. Passer quelques semaines dans un parc avec des chimpanzés en Afrique. (J’ADORE LES CHIMPANZÉS)
  5. Faire une session de voyance avec une vieille folle dans une caravane et ne pas croire un traitre mot de ce qu’elle me dira. (ou peut-être juste un peu)
  6. Apprendre le tango et améliorer mon espagnol en Argentine.
  7. Devenir une star du street-art à Berlin, Londres et Lisbonne.
  8. Faire un road-trip en Europe de l’est et revenir en un seul morceau.
  9. Voir une aurore boréale avec quelqu’un que j’aime.
  10. Danser sous le soleil de minuit en Norvège, Suède, Islande ou Finlande.
  11. Prendre des cours de ukulélé en Californie.
  12. Participer au carnaval de Rio et apprendre la samba. (J’ai déjà essayé avec ma cousine Brésilienne mais je pense que c’était juste douloureux à regarder))
  13. Essayer cette putain de barre de mars frite en Ecosse!
  14. Avoir un petit pied-à-terre (ou un mec) tout mignon à Myvatn (Islande), sur l’Ile de Skye (Ecosse), à Madère, à Barcelone, Stockholm, Chiang Mai (Thailande) et New-York.

Et comme je te le disais, tu as beaucoup de temps. Du temps pour penser à tout ce que tu as fait à l’époque où tu avais beaucoup plus d’argent.

Liste des trucs déjà faits ou vus et qui étaient pas forcément (toujours) prévus:

  1. Faire un sauna suédois à Malmö et sauter (fébrilement) dans l’eau glacée de l’Öresund ensuite, à poil, en février.
  2. Avoir une discussion ultra profonde avec un moine bouddhiste en Thaïlande.
  3. Partir en road-trip en Islande en octobre, dormir dans le coffre de la voiture la nuit quand il fait 0°, et flipper au moindre bruit.
  4. Participer à une soirée dans une fraternité à Toronto, comme dans les films.
  5. Rencontrer des vrais indiens dans le parc d’Algonquin au Canada. Attention, je dis pas que les indiens d’Inde sont des faux, mais t’as compris, non?
  6. Passer la nuit chez le couchsurfeur le plus dégueulasse et flippant de la terre entière en Angleterre et flipper ma race à l’idée qu’il me jette de l’acide sur le visage pendant mon sommeil (merci Laure d’avoir soumis l’idée à mon cerveau avant d’aller me coucher).
  7. Essayer (vainement) d’apprendre la samba à un mariage au Brésil.
  8. Jouer au Jenga avec des gars rencontrés la veille et des prostituées en Thaïlande.
  9. Conduire des chiens de traîneau en Laponie Finlandaise.
  10. Passer au village de Père Noël (toujours en Finlande) et refuser de faire 2 heures de queue pour prendre une photo à 30€ avec lui. Mais je pense qu’il a senti ma présence et c’est le plus important au final.

Liste à mettre à jour et à continuer plus tard. Enfin, j’espère.