ou comment parler pour faire croire que tu dis rien mais en fait tu dis plein de trucs.

Coucou. J’espère que tu vas bien. Moi ça va, merci de demander. Je cours dans tous les sens en ce moment. Parfois dans le mauvais sens, mais très souvent dans le bon. Du coup j’ai de l’énergie à revendre, mais je la rachète pour l’utiliser moi même (pas con la meuf).

Ça fait que là, tu vois, cette semaine, ben j’ai rien à te dire. Enfin si. J’ai PLEIN de trucs à te raconter même, mais j’ai pas trop le temps (Oui maman, JE SAIS. On dit « Je N’AI pas le temps ». Ça l’embête que je fasse pas la négation à l’écrit).

Bref, je t’en dis deux mots quand même, « vite faf », comme on dit dans le New-Jersey.

  1. Je pars demain quelques jours à Cracovie (c’est en Polognie, inculte) et je ne te donnerai pas de nouvelles. J’ai découvert que voyager sans être sur les réseaux sociaux, c’était le pur bonheur car tu vies les choses plus à fond. Donc je recommence, et je te raconterai ce qui est racontable à mon retour. Promis juré.
  2. Je manigance des trucs louches avec mon pote Seb de la boxtrotter. Je t’ai déjà parlé de lui d’ailleurs quand je suis partie à Barcelone. Il est venu à Lyon et j’ai bien rigolé quand il a eu peur des cygnes sur les quais du Rhône.

    Seb et ses potes

    Seb et ses potes

  3. Je bosse sur un projet de création d’entreprise. Toute seule et à plusieurs aussi, un vrai gang bang entrepreneurial cette histoire. Je t’en parlerai bientôt. (Au fait, si ça t’intéresse, il y a le forum de l’entrepreneuriat à la CCI les 25 et 26 novembre)
  4. Y a des gens qui m’écrivent pour me montrer à quel point ils font des trucs presque aussi cools que moi (laissons les essayer) et donc je prépare des trucs pour eux, avec eux, sans eux aussi souvent.

    L’escalier cool de senor Prunelle

     

  5. En parlant de ça, j’ai été invitée en tant que star interplanétaire à la soirée Yelp sur le street food lyonnais et j’arrive pas à m’en remettre. J’avais pris un goûter avant d’y aller donc je crevais pas la dalle, mais c’était quand même trop de la boule. Et surtout c’était GRATOS. Pour la faire courte, tout était super bon donc je recommande TOUS ces endroits (ouais je suis pas une blogueuse qui parle de bouffe, tu l’auras compris).
  6. J’ai une vie sociale très riche qui me prend beaucoup de temps. Et d’argent aussi. Donc ça fait que j’ai pas trop eu le temps de me poser pour te parler. Mais par contre, j’ai pris plein de photos en me baladant avec mes copains. Tu regardes mon compte instagram de temps en temps?
  7. Je me demande pourquoi est-ce-que les jeunes français ne voyagent pas beaucoup en France. Et je te prépare ma p’tite idée sur le sujet dès mon retour de la Pologne.
  8. Je me demande aussi parfois ce que je vais faire de ma vie. Et ce que tu vas faire de la tienne, aussi. Ça m’inquiète parfois, tu sais? D’ailleurs, tu connais les Aventurières? C’est un blog qui aide à la reconversion professionnelle grâce à plein de témoignages et astuces. Elles organisent aussi des soirées « J’aime le vin et j’aime pas mon job » sur Lyon. J’y étais, et c’était génial.
  9. Je commence à réfléchir aux cadeaux de Noël que je vais faire. Tu t’y connais toi en DIY? Moi pas du tout. T’as des bons plans?
  10. Pour finir, ma grosse actu c’est que j’ai écrit pour Lyon CityCrunch. Et c’est complètement foufou parce que l’article que j’ai pondu a été lu 50 fois plus que la moyenne des articles publiés ici. (je te laisse faire le calcul).

Voilà, j’ai fini. Je te laisse tranquille pendant un petit moment et je reviendrai avec plein de nouvelles histoires à te raconter.

Bisous

PS: I love you