Voici la suite tant attendue par des millions de fans du précédent article sur mon changement de vie, en cours depuis 1 an, et ce, non sans encombres. 

Le moment où je crée mon statut d’autoentrepreneur et où je prends ma vie en main.

Je sais ce que tu te dis. « Mais quelle garce! M’imposer un suspense pareil! J’ai envie de savoir, moi, ce qu’elle va faire de sa vie! Comment est ce qu’elle s’en sort? Moi aussi j’ai envie de prendre ma vie en main! » Je dois avouer que c’était un gros gros teasing de malade. Un peu ambitieux. Un peu pompeux. Un peu une manigance de sioux pour faire en sorte que tu reviennes ici. Et ça a marché.

Rire machiavélique

Mais tu sais, depuis que j’ai créé le blog, j’ai quand même beaucoup avancé dans ma tête, et dans la vraie vie aussi. Je sais que je m’approche de plus en plus près de ce que j’aime. Je crois que je peux même te dire que je suis en plein dedans. Que je suis vraiment en train de prendre ma vie professionnelle en main. Ma vie perso aussi en même temps, tant qu’à y être. A foutre le bordel, autant qu’il soit généralisé, n’est ce pas? Et ce qui est cool avec toute cette aventure, remise en cause et en question, c’est que ça passe avant tout par des projets, des rencontres, des crises et des grands feux de joie.

La boxtrotter & la soirée de lancement à Lyon

Comme annoncé dans un précédent article te présentant le Projet Boxtrotter, j’ai réalisé pour l’édition de Lyon un guide contenant une trentaine d’adresses référencées et décrites par Bibi, accompagné de produits sélectionnés par Seb (le créateur de la Boxtrotter) et moi-même. Et c’était très franchement une expérience de dingue. Ecrire, visiter, prendre en photo, faire des blagues, faire des sélections et organiser tout ça. Mais, entre nous, voir le résultat final, c’était encore mieux.

La boxtrotter Lyon

Résultat final de la boxtrotter Lyon

Regarder les gens le feuilleter avec les yeux qui sourient et les papilles qui frétillent, c’était un pur plaisir. Ce moment où tu te dis « c’est pour ce moment là que j’ai fait tout ce chemin« , et où tu fais une danse de la joie pendant 5 minutes, je le souhaite à tout le monde.

Ma danse de la joie

Puis une fois que tout a été fini, les boxs envoyées, les cartons rangés et les émotions passées, j’ai organisé une petite sauterie en l’honneur de Seb et moi-même au Biniou, mon QG. Et c’était un véritable bonheur de rencontrer quelques admirateurs qui ne sont plus secrets (=lecteurs du blog), de voir mes amis soutenir ce que je fais, et de recevoir les encouragements et les sourires de ceux que j’ai appris à connaître depuis la création de ce blog (je pense notamment à Alex, Hélène, Laure et Doriane), et partager mon Biniou avec ceux qui ne connaissait pas encore. Après une tombola ENFLAMMÉE (il n’y a pas d’autres mots), 5 heureux gagnants ont pu repartir avec leur guide de Lyon et beaucoup d’amour. La soirée s’est poursuivie sans finir en beuverie (et c’est assez rare pour le souligner) et nous avons tous fait une chenille géante pour fêter l’arrivée du printemps nous sommes tous retournés à nos vies respectives.

Bilan de cette expérience:

Niveau confiance en moi: +1000 points

Niveau idées vachement plus claires: +400 points

Niveau motivation pour faire des trucs ENCORE PLUS oufs: +600 points

 Un ÉNORME merci à Hélène pour les photos. Le lien vers ses aventures: www.sourisdesvilles.fr

Atelier « se lancer » avec Les Aventurières

L’étape suivante de cette épopée a été de m’inscrire à l’atelier « se lancer – même si on n’a pas spécialement confiance en soi«  des Aventurières. Pour te la faire courte, l’objectif de cet atelier est de t’aider à mettre sur pied le projet qui te tarabuste et de valider en 3 mois si l’idée qui trotte dans ta tête depuis un moment peut se concrétiser, ou non.unnamed

Nous étions donc 10 cerveaux en ébullition prêts à s’entraider et à se donner des conseils sur nos projets respectifs, de manière objective et sincèrement bienveillante. J’y ai présenté mon envie d’écrire, à travers le blog, les réseaux sociaux, pour moi et mais aussi pour les autres. J’en suis ressortie avec une patate d’enfer et la quasi certitude que je suis sur Terre pour créer des trucs divertissants et rassurants: tu n’es pas le seul à être un boulet et pourtant regarde, on s’en sort pas si mal. On rigole même et on avance tranquillement mais surement.

Cet atelier a soulevé beaucoup de questions existentielles: à qui est ce que j’écris? et pourquoi? est ce que je change de nom de blog? est ce que je garde cette identité graphique? quels sont mes points forts? comment vais-je gagner ma putain de vie? qu’est ce qui m’amuse? on mange quoi ce soir? pourquoi est ce que je n’arrive pas à assumer mon statut de « blogueuse »? quels sont les activités que je pourrais proposer pour transformer cette communauté virtuelle en une communauté dans la vraie vie?

Beaucoup de questions, certes, mais aussi beaucoup de réponses commencent à se dessiner. Et ça va dépoter mon p’tit, tu peux me croire.

Bilan de cette expérience:

Niveau confiance en moi: +1600 points

Niveau idées vachement plus claires: +800 points

Niveau motivation pour faire des trucs ENCORE PLUS oufs: +10000 points

Toutes les idées qui trottent dans ma tête

Des idées, des idées, encore des tonnes d’idées

L’organisation d’événements

C’est chouette d’être avec d’autres personnes qui font la même chose que toi, de bien s’entendre avec eux et de savoir que t’es pas totalement bizarre

Créer des événements où les gens peuvent se sentir eux-mêmes. Où ils s’amusent, découvrent, s’émerveillent, rencontrent des personnes, apprennent, et se sentent aussi puissants que Superman, Batman, Hulk ET Catwoman réunis.

Le content marketing & les réseaux sociaux

Afin d’éviter ce genre de situation

Ecrire des choses pour les autres. Pour faire sourire. Pour que les gens apprennent en s’amusant. Pour permettre à des entrepreneurs/créateurs/peu importe-qui-au-final de se faire connaître et se différencier. Pour aider les gens à avancer. Et à accepter de ne pas rentrer dans le moule. Et de le revendiquer haut et fort. BORDEL.

(ps: j’ai créé un compte sur snapchat et ça m’amuse énormément, le nom de code pour m’y retrouver c’est cam.jeanette)

L’univers startup

Le but étant de ne plus jamais vivre comme ça

Le cerveau qui réfléchit 24h/24, la sensation de créer quelque chose d’utile, d’innovant, de révolutionnaire, ça m’a toujours fait vibrer. Faire 1000 choses par jour, et 1000 autres différentes le lendemain. Devoir lier sa personnalité à ton projet, se définir, accepter une part de risque et sentir des émotions extrêmement intenses au quotidien.

La créativité en action

Pour moi, tu sais, je suis un génie créatif et il n’y a pas d’autres mots pour le dire

Créer pour toi et moi. Ecrire des bêtises, écrire des trucs moins drôles mais qui représentent ce que c’est la vie, aujourd’hui. Prendre conscience de certaines choses. Rire et faire rire. Savoir qui l’on est. L’assumer. Avoir besoin de moments de calme, de déconnexion. Faire l’acquisition d’une tablette graphique et gribouiller des moutons dans la vallée et autres messages personnels. Se lancer en tant que DJ de mon salon et créer des playlists farfelues (on n’utilise jamais assez ce mot).

Et le pire, c’est que je t’ai même pas tout raconté…

Le mot de la fin

On se tient au courant pour la suite, ok?

A bientôt <3