Un petit mot pour te dire un truc vachement important:

C’est pas forcément parce que c’est moi qui la réalise, mais je ne peux que te conseiller de t’inscrire à ma newsletter de la-mort-qui-tue. Ou autrement dit, le seul email qui vaille la peine d’être lu. La première édition débarque dans les bacs la semaine prochaine et on y retrouvera des trucs atrocement drôles et pertinents. Et si jamais ça t’embête, tu pourras te désabonner, je ne te supprimerai pas complètement de ma vie, promis.

Tu veux savoir à quoi ressemblait la première édition? Clique ici mon petit.

Pour recevoir la newsletter de la-mort-qui-tue, tu peux t’inscrire dans la barre du haut.

La haut quoi.